Injection d'acide hyaluronique et soins anti-rides Vannes - Dr Jacques Petit Morbihan 56

Prendre rendez-vous et obtenir des renseignements au 02.97.47.41.44 : voir les coordonnées complètes.

Le cabinet Medicap

Découvrir en photos le lieu de consultation à Vannes (Morbihan) avec coordonnées et plan.

Le cabinet
Dr Jacques Petit

Prendre connaissance des diplômes, certifications et parcours du Docteur Jacques Petit.

En savoir plus

L’injection d’acide hyaluronique

Les injections d'acide hyaluronique sont très couramment utilisées du fait de la qualité des résultats qu’elles permettent d'obtenir.

L’injection de Botox, également appelé toxine botulique, est une autre technique pour combler les rides du visage.
Injection d'acide hyaluronique avant après par le Docteur Jacques Petit
Injections d'acide hyaluronique avant - après.

Qu’est ce que l’acide hyaluronique ?

L'acide hyaluronique est contenu naturellement dans la peau, où il retient l’eau. Il est abondant dans la peau jeune, lui donnant un aspect lisse et lumineux. Puis il diminue progressivement : la peau se flétrit .L’injection d'acide hyaluronique de synthèse va rendre le gonflant et l’éclat de la jeunesse.

Recréer les volumes naturels du visage - Gommer les rides

L’acide hyaluronique va permettre de recréer les volumes naturels là où ils ont disparu. En injectant précisément au niveau des rides, on va les atténuer. En restaurant les volumes du visage on va tendre à restaurer le galbe de la jeunesse. L'expérience du praticien lui permettra d'apprécier au mieux l'emplacement où il convient d'injecter l'acide hyaluronique.
L'acide hyaluronique est éliminé progressivement, en l'espace de quelques mois. Selon le site injecté et le type de produit utilisé, cela varie de 6 à 18 mois voire davantage.

Les injections d’acide hyaluronique en pratique

  • Elles se font au cabinet.
  • La consultation préalable permet de bien définir les problèmes et les solutions proposées. C’est un temps important. Des photos sont faites. Un devis est donné.
  • Une anesthésie locale est réalisée soit avec une pommade mise 2 heures avant la séance, soit avec une injection de xylocaïne, comme chez le dentiste, si la lèvre supérieure doit être injectée.
  • Le résultat obtenu est immédiat, et la patiente ou le patient peut contrôler en permanence ce qui est fait et décider si les injections réalisées sont suffisantes ou s’il convient de poursuivre et d’ajouter du produit.

Le résultat doit être naturel, jamais excessif

  • Les corrections peuvent se faire par étapes : on n’est pas obligé de tout faire le premier jour.
  • De petits hématomes sont possibles au niveau des points d’injection, apparaissant le lendemain, faciles à maquiller. On peut reprendre ses activités sociales immédiatement après les injections.
  • Au niveau de la lèvre supérieure toutefois un œdème survient dans 20% des cas qui nécessite alors la prise d’anti-inflammatoires quelques jours.
  • Un "entretien" est souhaitable après quelques mois, avec de nouvelles injections, si l’on veut maintenir la qualité du résultat.